slideshow 1

Vous êtes ici

Conférences

Mardi 13 septembre 2016 - 10h00
Etat de l'art de la vélocimétrie laser 3D et ses perspectives de développement

Prof. Fulvio Scarano - Delft University (NL)

Les mesures instantanées en vitesse et vorticité dans un domaine 3D sont aujourd'hui possibles et couramment pratiquées dans plusieurs laboratoires de la mécanique des fluides. La motivation pour comprendre la structure et le comportement physique des écoulements turbulents complexes surmonte l'hésitation  face à la complexité et les coûts d'une installation de mesure 3D PIV et  la charge de traitement de données.
Après la présentation des principes de fonctionnement de la PIV topographique, les caractéristiques du principe de mesure (volume, résolution spatiale, résolution en vitesse, temps de calcul et incertitude) seront examinées.

Dans les dernières années, la communauté scientifique a vivement participé aux développements de la PIV tomographique, introduisant plusieurs idées et techniques nouvelles pour résoudre de nombreux problèmes bien connus (précision de reconstruction, particules fantômes, l'efficacité de calcul). Le résultat est un enlargissement de l'enveloppe de mesure.

Dans le domaine de l'aérodynamique industrielle existe un contraste frappant avec ce qui précède. Les techniques tomographique PIV et 3D PIV sont à peine reconnues, parce qu’aucun gain est perçu en utilisant la PIV 3D par rapport à la productivité de la PIV dans le plan entre autres techniques déjà bien établies.

La plupart des développements récents de PIV à grande échelle, ont démontré une augmentation importante de la flexibilité des mesures. Potentiellement il peut inverser cette tendance et diminuer l'écart entre les laboratoires de recherche et l'industrie.

Mercredi 14 septembre 2016 - 09h00
Anémométrie Laser pour Essais en Vol. par Marc Weber, Airbus France

Marc Weber, AIRBUS

 La calibration du système anémométrique et clinométrique constitue une phase essentielle de la campagne d'essai d’un avion en développement. L’usage de l’anémométrie Laser permettrait simplifier et de raccourcir cette phase d’essai. L’expérience AIRBUS sur le sujet montre le chemin à parcourir pour une utilisation industrielle de l’Anémométrie Laser.

Mercredi 14 septembre 2016 - 13h30
Régularisation physique pour la PIV résolue en temps

F. CHAMPAGNAT, ONERA

La PIV résolue en temps est un outil essentiel d'investigation de la turbulence en ouvrant la voie d'une analyse Lagrangienne et en offrant un moyen d'accéder à la pression.
Les approches les plus courantes en PIV TR reposent sur  un développement de Taylor spatio-temporel du champ de mouvement. L'utilisation de ces régularités au premier ordre  - ou "régularisation générique" -  permet déjà de pallier efficacement les défauts de l'imagerie TR (résolution spatiale limitée, peak-locking) .

L'objet de cette présentation est la  "régularisation physique" : comment contraindre le champ PIV à satisfaire les équations de Navier-Stokes  incompressibles (ou des approximations physiques de ces  dernières) ? La présentation et la vision qui la sous-tend résultent des travaux menés conjointement au DAFE et au DTIM de l'ONERA.
Nous donnons d'abord les principes généraux  des "méthodes d'assimilation" qui permettent d'estimer des champs de vitesses respectant strictement Navier-Stokes à partir d'images PIV TR. Puis nous présentons une alternative originale à ces méthodes d'assimilation basée sur une approximation de Navier-Stokes permettant sous certaines hypothèses d'obtenir un champ résolu en temps à partir du champ moyen et d'une mesure ponctuelle résolue en temps.  Nous illustrons la capacité d'amélioration du RSB et de super-résolution de ces méthodes et traçons leurs limites et les voies de recherche en cours.

Contributeurs : R. Yegavian, B. Leclaire, O. Marquet, S. Beneddine, D. Sipp

Vendredi 16 septembre 2016 - 09h00
La métrologie laser pour caractériser la suie dans une flamme turbulente a haute pression

K. P. GEIGLE - DLR

La stricte législation en matière d’émissions polluantes des moteurs d’avions a entrainé ces dernières années des efforts de recherche considérables pour mieux comprendre, modéliser et prévoir le processus complexe de la formation de la suie émanant des turbines à gaz, nuisible pour la santé et partiellement responsable du changement climatique. Cette conférence a pour objet de présenter un ensemble de diagnostics optiques basés sur l’excitation par laser pour caractériser l’émission des suies dans des brûleurs de type d’aviation.

Les distributions moyennes mesurées de la fraction volumique de la suie, des trois composantes de vitesse, de la température ainsi que celles de OH et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) fournissent une description générale des flammes étudiées. Une meilleure compréhension des phénomènes est obtenue par une corrélation des distributions instantanées des grandeurs mesurées. Ces caractérisations expérimentales permettent de valider la performance d'un modèle de suie sophistiqué est mise en évidence

Contributeurs : Redjem Hadef2, William O’Loughlin1, Michael Stöhr1, Markus Köhler1, Christian Eberle1
1 Institute of Combustion Technology, German Aerospace Center (DLR), Stuttgart, Allemagne
2 Département de Mécanique, Université Larbi Ben M’Hidi, Oum El Bouaghi, Algérie